Le Calendrier révolutionnaire

calendrier

Pendant la Révolution la Convention a décrété l’usage d’un nouveau calendrier connu sous le nom de calendrier républicain.
Il comporte douze mois de trente jours, les jours étant groupés à l’intérieur du mois en 3 décades. Cinq jours complémentaires sont ajoutés en fin d’année pour obtenir, comme dans le calendrier julien, 365,25 jours.
Les noms des douze mois républicains, évocateurs des saisons, sont donnés par le poète Fabre d’Eglantine.
Les mois d'automne (en -aire)
Vendémiaire (vendanges), Brumaire (brumes), Frimaire (froid)
Les mois d'hiver (en -ose)
Nivôse (neige), Pluviôse (pluie), Ventôse (vent)
Les mois du printemps (en -al)
Germinal (germination), Floréal (fleurs), Prairial (prairies)
Les mois d'été (en -or)
Messidor (moissons), Thermidor (chaleur), Fructidor (fruits)
Ce calendrier prend effet le 22 septembre 1792, jour de la proclamation de la République (et en même temps équinoxe d’automne), qui devient le 1er vendémiaire an 1 de l’ère républicaine. Il sera aboli treize ans plus tard par Napoléon.